Les tables d’inversion sont-elles couvertes par l’assurance ?

Souffrant de maux de dos ou de problèmes de moelle épinière ? Une table d’inversion peut alors vous aider. Les tables d’inversion décompressent la colonne vertébrale et les zones du système squelettique. Il est utilisé pour les patients qui souffrent beaucoup de douleur, de raideur ou qui ont des maux de dos. La raison pour laquelle les tables d’inversion fonctionnent, c’est que la gravité affecte la colonne vertébrale. Il écrase les vertèbres et le cartilage qui forment ensemble les disques. Cela développe beaucoup de pression à l’intérieur, semblable à un effet de ventouse. L’équipement de traction aide le patient en soulageant cette compression vertébrale et cette tension musculaire. L’un des types d’équipements de traction disponibles sur le marché est celui des tables d’inversion.

Comment les tables d’inversion peuvent-elles vous aider ?

Les tables d’inversion permettent à l’individu de s’accrocher à l’envers pendant de courtes périodes de temps. Les tables d’inversion utilisent la gravité pour permettre à l’individu de se retourner à 180 degrés. La table d’inversion se compose normalement d’un cadre léger en aluminium, d’un rembourrage pour le patient et d’accessoires en plastique pour aider à maintenir la personne en place et attachée à l’équipement ainsi que pour la maintenir. Ils sont faciles à ranger et à plier, donc faciles à transporter.

Les tables d’inversion sont-elles couvertes par l’assurance ?

Certaines compagnies d’assurance comme Medicare couvrent les tables d’inversion sous Medicare Part B sous la rubrique Durable Medical Equipment. Cependant, ce qu’il faut, c’est une évaluation par le médecin ou le fournisseur de soins de santé qui nécessite l’utilisation de la table d’inversion pour maintenir la santé de la personne. Toutefois, l’assurance-maladie ne couvre pas les tables d’inversion si elles sont fournies à des fins récréatives ou de loisir.

  • Le régime national d’assurance-maladie paie 80 % du coût dans le cas de l’assurance-maladie.
  • 20% doit être supporté par le patient.
  • La partie B ne couvre le coût que si le médecin et le fabricant de l’équipement médical sont tous deux inscrits à l’Assurance-maladie.

Comment en obtenir une ?

On peut louer ou même acheter une table d’inversion auprès de divers fournisseurs médicaux et même de magasins de détail. Toutefois, si la région à laquelle vous appartenez fait partie du Programme d’appel d’offres, l’acheteur ou le locataire doit être un vendeur désigné par Medicare. Si vous n’êtes pas visé par le programme d’appel d’offres concurrentiel, vous pouvez louer ou acheter la table d’inversion auprès de n’importe quel détaillant qui fait partie du réseau Medicare.

Pour couvrir l’équipement d’inversion, le code qui figure sur le reçu doit être présenté avec l’ordonnance à la compagnie d’assurance. Parfois, lorsque la compagnie d’assurance exige que le patient achète seulement de son fournisseur d’équipement médical durable existant. Si le fournisseur ne stocke pas ou ne vend pas de tables d’inversion, la personne devra se procurer une demande d’écart, ce qui permettra à toute autre entreprise d’effectuer le remboursement.

Se procurer une bonne police d’assurance

La police d’inversion est-elle couverte par l’assurance ? Oui, si vous avez la bonne police d’assurance avec vous. Renseignez-vous auprès de la compagnie d’assurance sur la procédure exacte et la méthode à suivre et sur la question de savoir si la table d’inversion sera couverte par elle, plutôt que de faire l’achat et de découvrir ensuite que la compagnie d’assurance refuse de rembourser car la procédure correcte n’a pas été suivie.

Articles similaires :