N’oubliez pas de prendre soin de vous quand un proche vous dit qu’il se sent suicidaire.

Entendre qu’un ami, un membre de la famille, une connaissance ou un coll√®gue de travail a pens√© au suicide sera probablement une nouvelle tr√®s p√©nible.

Vous en avez peut-√™tre entendu parler par quelqu’un d’autre ou la personne vous l’a peut-√™tre dit directement. Vous avez peut-√™tre aussi soup√ßonn√© ou su qu’ils traversaient une p√©riode difficile, ou bien cela est peut-√™tre arriv√© ¬ę¬†de nulle part¬†¬Ľ.

Quelle que soit la fa√ßon dont la nouvelle vous parvient, le fait de savoir qu’un proche a des pens√©es suicidaires peut vous laisser avec beaucoup de pens√©es et de sentiments d√©sagr√©ables sur ce que vous devez faire et dire. Ces sentiments peuvent sembler intenses, d√©routants, d√©sagr√©ables et m√™me contradictoires (p. ex. sentiments de col√®re et de d√©sir d’aider).

Il est normal de se sentir boulevers√© par de telles nouvelles p√©nibles. En fait, vous avez peut-√™tre commenc√© √† chercher de l’information sur ce qu’il faut faire. Vous avez peut-√™tre m√™me trouv√© d’excellents renseignements sur la fa√ßon d’aider une personne qui se sent suicidaire.

Il est bien s√Ľr vital que la personne qui se sent ainsi se sente soutenue. Cependant, un domaine qu’il est facile d’oublier lorsqu’on se concentre sur le bien-√™tre de quelqu’un d’autre est l’autosoin.

Comme nous l’avons mentionn√©, la nouvelle qu’une personne de votre entourage est suicidaire peut √™tre incroyablement p√©nible. Cela signifie que oui, il n’y a rien de mal √† se soucier de son propre bien-√™tre. Apr√®s tout, pour soutenir la personne qui se sent suicidaire, vous voulez √™tre √† votre meilleur, n’est-ce pas ?

8 conseils d’autosoins quand une personne est suicidaire

Prendre soin de soi est un terme utilis√© pour d√©crire ce que l’on fait pour prendre soin de soi pendant une p√©riode difficile. Puisque vous vous sentez peut-√™tre d√©pass√© ou anxieux, prendre soin de vous signifie trouver des fa√ßons saines de faire face √† la situation. Il vaut vraiment la peine de le souligner √† nouveau : vous devez prendre soin de vous si vous voulez faire un bon travail de soutien aux autres. Voici huit conseils sant√© pour prendre soin de soi.

1) Soyez actif et faites de l’exercice r√©guli√®rement. Les bienfaits de l’activit√© physique sur la sant√© mentale sont bien connus. Le simple fait de ¬ę¬†sortir de sa t√™te¬†¬Ľ peut vraiment aider √† am√©liorer ses perspectives et √† r√©duire son stress. L’activit√© physique ne signifie pas n√©cessairement aller au gymnase ou courir un sprint – m√™me une simple marche rapide peut aider l’activit√© cardiovasculaire et vous aider √† vous lib√©rer l’esprit.

2) Travaillez √† am√©liorer le sommeil. Un mauvais sommeil peut s√©rieusement affecter votre bien-√™tre. Quiconque a essay√© de fonctionner le lendemain d’une mauvaise nuit de sommeil sait ce que l’on ressent : cela affecte tout, de la concentration √† la capacit√© √† g√©rer le stress. Le manque de sommeil √† long terme peut √©galement nuire √† la sant√© physique.

Si vous vous inqui√©tez du sommeil, ne buvez pas de grog avant de vous coucher, r√©duisez votre consommation de caf√©ine √† partir de midi, essayez d’√©viter de passer trop de temps √† regarder les √©crans et les smartphones pendant les heures qui pr√©c√®dent le coucher, et pensez √† vous d√©tendre au lit en lisant un peu avant d’√©teindre la lumi√®re.

3) Mangez bien. Les aliments sucr√©s ou gras sont un m√©canisme d’adaptation courant pour les personnes qui vivent du stress, de l’inqui√©tude et de l’anxi√©t√©. Oui, ils offrent une r√©compense √† court terme, mais ils peuvent aussi commencer √† devenir une habitude malsaine. Pensez donc √† boire de l’eau lorsque vous avez envie d’une mauvaise nourriture, faites provision de fruits comme alternative, essayez de planifier vos repas √† l’avance (tr√®s utile pour √©viter la tentation des plats √† emporter) et √©vitez d’aller faire vos courses quand vous avez faim. Non seulement ce sera plus sain pour votre corps, mais ce sera probablement moins cher.

4) √Čvitez de vous tourner vers les drogues et l’alcool. L’alcool et les drogues sont des m√©canismes d’adaptation tr√®s courants chez les personnes souffrant de d√©pression, d’anxi√©t√© et de stress. Malheureusement, m√™me s’ils peuvent avoir l’impression de soulager √† court terme une situation difficile, ils ne r√®glent pas les probl√®mes √† long terme. En fait, l’alcool est une drogue qui peut √©ventuellement renforcer et maintenir le probl√®me.

L’abus r√©gulier de drogues et d’alcool peut causer des changements d’humeur impr√©visibles, affecter votre humeur et nuire √† vos relations.

5) Parlez-en. Parler de vos probl√®mes avec un professionnel de confiance est l’une des meilleures choses que vous puissiez faire. Il peut vous fournir une nouvelle perspective qui vous permettra probablement de vous sentir mieux dans votre situation. Communiquez donc avec un ami, un membre de la famille ou une connaissance de confiance. Si ce n’est pas une option, songez √† en discuter avec un conseiller professionnel.

6) Permettez-vous de faire les choses que vous aimez. Vous ne devriez pas vous sentir coupable de faire les choses que vous aimez si cela vous aide √† vous d√©tendre et √† vous sentir plus √† l’aise. Si l’artisanat, le cin√©ma ou le sport sont vos temps morts, alors allez-y et faites ces choses. Faire ce que vous aimez fera de vous une meilleure personne et vous permettra donc de faire face √† des situations difficiles.

7) Essayez la pleine conscience ou la m√©ditation. ¬ę¬†Vous voulez que je fasse quoi ?¬†¬Ľ est une r√©ponse courante chez les gens qui n’ont pas essay√© la pleine conscience ou la m√©ditation. Il s’agit tout simplement de se concentrer sur le ¬ę¬†pr√©sent¬†¬Ľ et de calmer son esprit. Les gens qui essaient la pleine conscience disent souvent qu’ils se sentent beaucoup plus calmes et qu’ils contr√īlent leurs pens√©es et leurs actions. Des applications peuvent vous aider √† d√©marrer.

8) Essayez de chanter (surtout avec d’autres personnes). Il est de plus en plus √©vident que le chant a de grands bienfaits psychologiques et qu’il peut aider √† soulager les sympt√īmes d’anxi√©t√©, de d√©pression et de solitude. √Ä tout le moins, il est beaucoup plus difficile de se concentrer sur les soucis et les pr√©occupations quand on est en train de chanter √† cŇďur ouvert.

L’autosoin est un √©l√©ment important pour aider quelqu’un d’autre qui traverse une p√©riode tr√®s difficile. Si vous voulez √™tre le meilleur soutien pour quelqu’un d’autre, alors vous devriez commencer par viser √† √™tre dans votre meilleure version.

Articles similaires :