Difficile de faire un choix pour votre nouveau Gilet De Sauvetage ? Nous avons rédigé ce guide d’achat spécial Gilet De Sauvetage pour vous aider, avec le TOP10 des meilleures ventes du moment, des tests, des avis… Comme dans tous nos guides d’achats, nous avons fait le maximum pour vous aider à choisir le meilleur Gilet De Sauvetage !

Notre sélection de gilet de sauvetage

Guide d’achat gilet de sauvetage

Qu’y a-t-il de plus important que la sécurité dans le cadre d’une activité nautique ? Que ce soit en navigation côtière professionnelle, en haute mer ou en Navigation de plaisance, le port d’un gilet de sauvetage est tout indiqué. Ce n’est pas tout, car toutes les personnes qui pratiquent des sports maritimes et activités nautiques tels que le kayak, le canoë, le canoë-kayak, le jet-ski, le stand-up paddle, le ski nautique, la planche à voile, le surf ou tout simplement la nage, porter un gilet de sauvetage contre la noyade est indispensable, au même titre que la ceinture de sécurité en voiture.

Mais attention, le choix d’un gilet de sauvetage ne se fait pas à la légère. Il doit effectivement s’adapter à votre poids et assurer un retournement pour des modèles bien précis. De plus, ce type de matériel de sécurité en mer ne doit pas vous gêner dans vos mouvements, ce qui serait dangereux en cas de chute et qui serait inconfortable dans le cadre de votre activité. Pour faire le bon choix, vous devrez donc vous baser sur ces critères bien précis. Découvrez ainsi plus de détails dans ce guide et comparatif.

Les catégories de gilet de sauvetage

Tout d’abord, il est important de savoir que la disponibilité ainsi que le port du gilet de sauvetage ainsi que de brassières, sans oublier leurs catégories dans les navires est régie par des règles bien définies. Celles-ci concernent aussi bien les bateaux de plaisance que les embarcations ayant une longueur ne dépassant pas 24 mètres.

Pour ce qui est des catégories, il est bon de noter que les gilets de sauvetage sont classés en fonction d’un indice de flottabilité. Ce dernier est exprimé en Newton, qui n’est autre que la force exercée par le dispositif pour vous faire remonter à la surface ou pour vous permettre de flotter sur l’eau. On parle donc ici de l’efficacité de ces équipements de sécurité. Ainsi, sachez que la norme EN ISO 12402 met en place 4 catégories :

  • 50 newtons ;
  • 100 newtons ;
  • 150 newtons ;
  • 275 newtons.

Les gilets disposant d’une flottabilité de 50 newtons

Ici, on parle plutôt d’aide à la flottabilité plutôt que de gilet de sauvetage proprement dit. Et tel que son nom le laisse penser, ce dispositif vous aide uniquement à garder votre tête hors de l’eau si vous tombez durant la pratique de sports nautiques. Cependant, vous devrez plus ou moins nager pour que cela fonctionne. Cela signifie que vous devrez être conscient en flottant et que vous avez la chance d’être secouru assez rapidement.

Les gilets de 100 newtons

Il s’agit de la norme minimale pour l’équipement des enfants, entre autres. Les gilets de cette catégorie sont adaptés à un usage dans des eaux calmes. Ils sont surtout utiles pour patienter jusqu’à ce que les secours ou les sauveteurs arrivent. Attention par contre, un gilet de flottabilité de 100 newtons ne vous fera pas retourner dans le cas où vous êtes inconscient et que vous portez des vêtements épais et lourds.

Les gilets de 150 newtons

Ces gilets peuvent assurer le retournement d’une personne inconsciente en quelques secondes sauf si celles-ci portent des vêtements de travail encombrants et lourds. Ils sont parfaits pour un usage professionnel ou de plaisance en courant fort et en mauvais temps en mer.

Les gilets de 275 newtons

Il s’agit des gilets à indice de protection la plus élevée, et convient parfaitement aux personnes qui sont lourdement équipées dans des conditions extrêmes, même en haute mer.

Il est également important de noter que toutes les catégories de gilets de sauvetage doivent avoir une couleur règlementaire, sauf l’aide à la flottaison. Tous peuvent avoir des bandes réfléchissantes en guise de signalisation, un sifflet et une boucle de repêchage, cruciaux pour le sauvetage en mer. La présence de sangles (sangle sous-cutale) n’est pas nécessaire pour l’aide à la flottaison.

Le choix du gilet en fonction du poids et de la taille

En tant que nageurs, marin ou plaisancier, un gilet se porte au-dessus de vos vêtements et doit être parfaitement ajusté, soit à la bonne taille. Les modèles pour adultes sont disponibles par défaut à des tailles standards pour ceux qui ont un tour de taille de 60 (XXS) à 130 cm. Différentes tailles incluant du XXL pouvant atteindre 170 cm sont disponibles. Tous les modèles doivent comporter un système de repérage.

Les différents types de gilet

Dans le commerce, on compte deux types de gilets, à savoir les gilets en mousse et les gilets gonflables pour les activités aquatiques.

  • Un gilet en mousse de polyéthylène (à flottabilité permanente), même s’il est plus encombrant propose une meilleure protection thermique et contre les chocs. Un bon compromis pour la sécurité nautique ;
  • Un gilet gonflable se caractérise par sa capacité à se gonfler automatiquement (autogonflant ou déclenchement automatique) au contact de l’eau ou manuellement (déclenchement manuel). Les modèles disponibles se chargent de CO2, leur donnant ainsi la capacité de flotter. Cet équipement de sécurité offre une grande liberté de mouvement lorsqu’il n’est pas gonflé.

Pour ce qui est des modèles automatiques spécifiquement, différentes technologies existent :

  • Le système hydrosoluble qui est doté d’une pastille ou d’une cartouche libérant le gaz (gonflage) lorsque le gilet est en contact avec de l’eau ;
  • Le système hydrostatique Hammar qui se présente comme le plus perfectionné des gilets automatiques.
  • Le système Hammar qui dispose d’un système de déclenchement automatique (système de gonflage) plus intelligent, car n’a pas de risque d’être gonflé dans le cas de projections d’eau uniquement durant des activités aquatiques.

Enfin, l’idéal est d’avoir certains accessoires supplémentaires pour un maximum de sécurité dans le cas d’un naufrage, à savoir la torche ou la lampe flash, les bâtons lumineux, la balise de détresse GPS.

Top des ventes

Dernière mise à jour : 2022-11-28 18:21:36