Comment vaincre le blues de l’hiver ?

Contre le blues de l'hiver

Qu’est-ce que le TAS ?

Trouble affectif saisonnier Рsignes et sympt̫mes de d̩pression qui apparaissent avec les mois sombres et froids.

Quelles sont les causes du TAS ?

Des jours plus courts et moins d’ensoleillement ont un impact sur vos rythmes circadiens naturels, ainsi que sur votre production de mélatonine. La mélatonine est empêchée d’être produite à la lumière, elle est donc généralement sécrétée la nuit.

Les symptômes du TAS sont ceux auxquels on s’attendrait d’une personne chroniquement fatiguée :

  • Hypersomnie (somnolence)
  • Manger trop et avoir soif de glucides
  • Faibles niveaux d’énergie
  • Manque de concentration
  • Pensée lente
  • Augmentation de l’anxiété et de l’irritabilité
  • Des pensées dépressives et destructrices

Comment puis-je gérer le TAS ?

Vous pouvez toujours vous préparer à une meilleure santé mentale en prenant soin de votre esprit, de votre corps et de votre alimentation. Voici quelques conseils d’hiver pour éviter que votre esprit ne s’enfonce :

Travaillez votre hygiène du sommeil

Vos habitudes de sommeil et votre environnement sont au cœur de l’hygiène du sommeil, et comme tous les processus, ils peuvent être améliorés et travaillés. Voici quelques façons rapides de mieux dormir :

    1. Fixer une heure de coucher régulière.
    2. N’utiliser votre lit que pour dormir.
    3. S’assurer que vous faites assez d’exercice pendant la journée.
    4. Éviter les stimulants avant le coucher (ou dès la fin de l’après-midi).
    5. Tenir un journal de vos performances en matière de sommeil.

Pensez avec optimisme 

l’optimisme a des effets bénéfiques démontrables sur la santé mentale. L’espoir et la confiance en la réussite future vous permettent de maintenir votre motivation, de mieux vous adapter à l’adversité et d’améliorer vos relations. Si vous êtes un cynique classique ou si vous avez du mal à voir la lumière dans les mois les plus sombres, vous pouvez

  • Reformuler vos pensées (au lieu de « j’ai échoué », vous pouvez y repenser et le remplacer par « ça n’a pas bien marché cette fois, mais cela m’aidera pour la prochaine fois’).
  • Inspirez-vous de ceux qui vous entourent et soutenez-les.
  • Tenez un journal de votre journée, notez vos réussites et la façon dont vous comptez utiliser ce que vous avez appris pour vous améliorer.

Mangez des aliments sains en hiver

Les aliments ont un impact sur la santé mentale, ce qui signifie que vous avez la chance de manger dans un état d’esprit à l’épreuve du froid. Essayez d’acheter vos fruits et légumes cet hiver en faisant des emplettes saisonnières :

  • les oranges,
  • les mandarines,
  • le Kiwi,
  • les bananes,
  • le brocoli,
  • les carottes,
  • l’oignon,
  • les épinards,
  • les pommes de terre,
  • la kumara.

De quoi préparer une salade d’agrumes ou un ragoût d’hiver mijoté !

Faites beaucoup d’exercice

Le froid peut rendre la motivation plus difficile et prendre plus de temps à s’échauffer, mais l’exercice est un antidépresseur fantastique. Si vous cherchez à atteindre vos objectifs d’entraînement en hiver, essayez de :

    1. minimiser tout inconfort dû au froid dans le cadre de l’exercice.
    2. passer plus de temps à s’échauffer.
    3. organiser des activités d’équipe ou de groupe.
    4. fixez de petits objectifs réalisables en vue d’atteindre les objectifs suivants.

En prenant des habitudes saines en hiver, vous vous préparez au mieux pour le printemps et l’été suivant !

Articles similaires :