Comment la pleine conscience affecte-t-elle le cerveau ?

Que se passe-t-il dans mon cerveau quand je suis consciente ?

Le fonctionnement exact du cerveau reste un mystère pour les scientifiques. Nous comprenons qu’il y a des zones du cerveau qui sont responsables de certaines fonctions spécifiques. Le lobe frontal, par exemple, est le lieu de la planification future. Nous savons également qu’il existe de nombreux liens entre ces domaines. Bien que nous ayons quelques connaissances, nous continuons à reconstituer exactement comment cela produit des pensées et des sentiments.

Néanmoins, les données probantes ont établi un lien entre la pratique de la pleine conscience et les changements dans de nombreuses parties du cerveau. Certaines recherches suggèrent que la pleine conscience peut affecter la production de produits chimiques qui changent notre humeur. D’autres preuves montrent que les connexions entre les différentes régions du cerveau changent lorsque nous sommes conscients.

Une image représentant un Rubik's cube en train d'être résolu dans l'esprit de quelqu'un.

Un cerveau en mutation

Les scientifiques ont utilisé l’IRM pour voir comment le cerveau change lorsque les gens pratiquent la pleine conscience, ce qui donne des résultats fascinants. Les données probantes suggèrent que des zones particulières du cerveau peuvent rétrécir ou croître en réponse à la pratique régulière de la pleine conscience. En voici quelques exemples.

  • La pleine conscience et le stress. La recherche montre qu’après avoir pratiqué la pleine conscience, la matière grise dans l’amygdale de votre cerveau – une région connue pour son rôle dans le stress – peut devenir plus petite.
  • La pleine conscience et la créativité. Le cortex préfrontal est la zone de votre cerveau responsable de choses comme la planification, la résolution de problèmes et le contrôle de vos émotions. La matière grise dans cette zone peut devenir plus épaisse après avoir pratiqué la pleine conscience, montrant une activité accrue dans ces domaines de la pensée.
  • La pleine conscience et la mémoire. Une partie du cerveau connue sous le nom d’hippocampe aide la mémoire et l’apprentissage. Cette zone peut aussi devenir plus épaisse après avoir pratiqué la pleine conscience.

 

La douleur s’envole

Les exemples ci-dessus ne portent que sur des zones spécifiques du cerveau. En réalité, les différentes parties du cerveau et du corps s’unissent pour agir comme un tout. Ils communiquent et travaillent ensemble, parfois d’une manière inattendue. Un bon exemple de cela est la façon dont nous ressentons la douleur et dont la pleine conscience peut la changer.

Nous savons qu’il y a un lien entre la douleur que nous ressentons et nos souvenirs de douleur. Quand nous ressentons la douleur, nous en créons un souvenir. La prochaine fois que nous ressentons la même douleur, nos souvenirs de la douleur peuvent l’aggraver.

Une étude a révélé que les experts de la pleine conscience ont déclaré ressentir moins de douleur que les personnes qui ne pratiquaient pas la pleine conscience. Il est intéressant de noter que chez ces personnes, les zones du cerveau qui sont associées à la douleur n’ont pas rétréci. Au lieu de cela, les zones du cerveau associées aux émotions et à la mémoire étaient moins actives. Il semble que la pleine conscience ait pu réduire la connectivité entre ces deux zones du cerveau. En ne puisant pas dans les souvenirs de douleur du passé, les experts ont pu ressentir moins de douleur.

Ce petit exemple nous montre à quel point le cerveau peut être compliqué ! En fait, le cerveau fonctionne de façon beaucoup plus élaborée que cela. À mesure que nous comprenons de mieux en mieux son fonctionnement, nous pouvons comprendre comment la pleine conscience affecte le cerveau.

L’avenir

Au fur et à mesure que la recherche se poursuit, nous nous rendons compte que des changements très réels se produisent dans le cerveau en raison de la pleine conscience. Certaines sont simples et d’autres peuvent être compliquées et inattendues. D’après les preuves, nous pouvons être sûrs que la pleine conscience nous aide vraiment à changer d’avis pour le mieux.

Si vous souhaitez commencer par la pleine conscience, pourquoi ne pas essayer l’un de nos podcasts de méditation de la pleine conscience ?

 

Articles similaires :