Comment la nutrition affecte la santé mentale ?

Un corps sain favorise toujours la tranquillitĂ© d’esprit, et donc un cerveau sain. Il n’y a pas lieu de s’inquiĂ©ter des mĂ©dicaments ou d’un risque accru de maladies. Cependant, pour maintenir la santĂ© de votre corps et celle de votre famille, vous devez vous adapter Ă  un mode de vie sain en consommant des aliments sains. Les nutriments acquis Ă  partir des aliments que nous mangeons, construisent le corps et renforcent Ă©galement votre immunitĂ© contre les maladies. Le cerveau et toutes ses activitĂ©s, son bon fonctionnement, rĂ©sultent aussi de la nutrition. Tout ce que vous mangez a une influence significative sur votre activitĂ© mentale.

Importance nutritionnelle du cerveau

Glucides

Les glucides sont essentiels pour fournir de l’Ă©nergie aux cellules du cerveau. Ils facilitent donc le bon fonctionnement et la coordination de toutes les activitĂ©s. La communication du cerveau et des autres organes du corps Ă  travers les nerfs est amĂ©liorĂ©e, car ils ont l’Ă©nergie nĂ©cessaire pour transmettre les impulsions nerveuses. Les aliments riches en glucides comprennent les cĂ©rĂ©ales, les grains entiers, le riz et les pommes de terre.

Graisses

Les cellules nerveuses du cerveau proviennent des graisses flexibles. Les nerfs jouent un rĂŽle vital dans le corps humain, car ce sont des voies de communication. Les nutriments riches en graisses sont donc essentiels pour reconstituer les cellules du cerveau et assurer la coordination des activitĂ©s cĂ©rĂ©brales. Les sources de graisses saines comprennent le poisson gras, l’avocat, les noix, les huiles vĂ©gĂ©tales, les vitamines et les minĂ©raux ; elles aident Ă  la conversion des acides aminĂ©s et des acides gras.

Protéines

Ils sont les principaux matĂ©riaux de construction et de rĂ©paration du corps et du cerveau. Messagers dans le cerveau, sont formĂ©s Ă  partir des acides aminĂ©s qui proviennent des protĂ©ines. Dans la mesure oĂč le corps produit ses acides aminĂ©s, il en a besoin Ă©galement dans l’alimentation, et la consommation d’aliments riches en protĂ©ines est donc essentielle pour le cerveau. Il s’agit, entre autres, du lait et du fromage, des Ɠufs, de la viande, du poisson, des lentilles et des lĂ©gumineuses.

Fruits et légumes frais

Les fruits et lĂ©gumes frais contiennent beaucoup de nutriments dont le corps et le cerveau ont besoin. La consommation de fruits et de lĂ©gumes rĂ©duit les risques d’entrer en contact avec la plupart des maladies chroniques qui affectent Ă©galement vos activitĂ©s mentales. Ils sont Ă©galement riches en minĂ©raux essentiels Ă  la santĂ© du cerveau.

Eau

L’eau est vitale pour toutes les activitĂ©s et tous les systĂšmes de l’organisme. Prendre autant d’eau que possible, en moyenne huit verres, par jour, facilitera la bonne santĂ© et le bon fonctionnement de tous les systĂšmes du corps, les activitĂ©s mentales ne faisant pas exception.

Effets de la carence en nutriments sur le cerveau

DĂ©shydratation

Provient d’une consommation d’eau insuffisante ou rĂ©duite. Une lĂ©gĂšre dĂ©shydratation entraĂźnera de la fatigue, affectera votre concentration, en raison du ralentissement des activitĂ©s mentales et de la coordination corporelle, et affectera Ă©galement votre humeur. Les effets de la dĂ©shydratation entraĂźnent des effets indĂ©sirables dans n’importe quelle activitĂ© que vous entrepreniez, ce qui se traduit par des effets secondaires mĂ©diocres.

DĂ©pression

La dĂ©pression cause beaucoup de dĂ©tresse et nuit Ă  la plupart des activitĂ©s cĂ©rĂ©brales. Elle affecte la concentration et donc l’apprentissage, la participation aux sports et Ă  toutes les activitĂ©s de plein air ainsi que l’interaction avec les autres. Les cas graves de dĂ©pression peuvent inciter au suicide. La dĂ©pression peut rĂ©sulter directement d’une carence en nutriments ou indirectement d’affections comme le diabĂšte ou l’hypertension, pour n’en mentionner que quelques-unes, qui dĂ©clenchent la dĂ©pression et, par la suite, affectent les activitĂ©s mentales.

Trouble dĂ©ficitaire de l’attention avec hyperactivitĂ© (TDAH)

Le TDAH est commun Ă  de nombreux jeunes garçons et c’est un trouble du comportement. Elle affecte non seulement les garçons, mais aussi leurs parents ; les parents ont tendance Ă  s’inquiĂ©ter beaucoup pour leurs enfants et, par consĂ©quent, la maladie affectera l’activitĂ© mentale de presque tout le monde dans la famille. Le TDAH rĂ©sulte principalement d’une diminution des acides gras et d’une carence en fer. Il est donc nĂ©cessaire de l’intĂ©grer dans chaque rĂ©gime alimentaire et d’amĂ©liorer la santĂ© mentale de chacun.

Alzheimer

Cependant, une alimentation riche en fruits et lĂ©gumes peut aider Ă  minimiser certains de ces maux, par exemple la maladie d’Alzheimer, qui nuit Ă  la mĂ©moire et rend difficile la concentration et la participation Ă  la plupart des activitĂ©s auxquelles on peut avoir envie de participer en vieillissant.

Schizophrénie

Les rĂ©gimes riches en sucres, le plus souvent des sucres raffinĂ©s et des graisses saturĂ©es, ont un effet nĂ©gatif sur l’activitĂ© mentale. La schizophrĂ©nie est un trouble neurologique qui en rĂ©sulte et qui fait perdre le contact avec la rĂ©alitĂ© et, par consĂ©quent, quoi qu’ils fassent, ils peuvent leur nuire ou nuire aux autres dans le processus. La tendance Ă  se blesser et Ă  blesser les autres rend nĂ©cessaire l’isolement pour le traitement ou un contact minimal avec les gens.

Façons d’amĂ©liorer les activitĂ©s mentales

Petit-déjeuner santé

Le cerveau a besoin d’un  » carburant  » adĂ©quat pour le bon dĂ©roulement de tous les Ă©vĂ©nements. AprĂšs la longue nuit de sommeil sans manger, il est nĂ©cessaire de se ressourcer en prenant un bon petit dĂ©jeuner pour faciliter les activitĂ©s mentales au fur et Ă  mesure que l’on entre dans les Ă©vĂ©nements de la journĂ©e. Il n’y a aucune limite Ă  ce que vous choisissez de prendre, cependant, Ă©viter la cafĂ©ine peut ĂȘtre une bonne idĂ©e. Il est prouvĂ© que la cafĂ©ine dĂ©clenche davantage les crises de panique chez les personnes atteintes de troubles paniques. C’est que vous ne pouvez pas Ă©viter la cafĂ©ine, alors optez pour le thĂ© ; il a des niveaux infĂ©rieurs de cafĂ©ine par rapport au cafĂ©.

Mangez beaucoup de fruits et légumes

Les fruits et lĂ©gumes contiennent les nutriments nĂ©cessaires au bon fonctionnement de l’organisme et du cerveau. Dans la mesure oĂč l’on peut remplacer les nutriments, il est conseillĂ© de consommer des fruits et lĂ©gumes en mĂȘme temps que d’autres supplĂ©ments.

Supprimez les aliments malsains

Consommation de grains entiers, de noix et de sucres insaturĂ©s est Ă©galement saine par opposition Ă  la consommation de produits laitiers riches en gras, d’aliments sucrĂ©s raffinĂ©s et d’aliments frits. La plupart des aliments sucrĂ©s et raffinĂ©s provoquent des ballonnements, ce qui affecte votre humeur et, par consĂ©quent, votre santĂ© mentale, votre interaction et votre concentration s’en trouvent affectĂ©es.

Minimisez l’apport en cholestĂ©rol

Le cholestĂ©rol entraĂźne des troubles de santĂ© tels que l’hypertension artĂ©rielle et le diabĂšte. Dans la mesure oĂč ils ne sont pas directement liĂ©s au cerveau, ils affectent les activitĂ©s mentales par des soucis frĂ©quents sur l’acquisition de mĂ©dicaments, la rĂ©duction de l’apport alimentaire malsain, vous ĂȘtes habituĂ©s entre autres, ce qui finira par provoquer une dĂ©pression, qui affecte directement le fonctionnement mental.

Buvez de l’eau

Prenez toujours beaucoup d’eau. L’hydratation facilite le bon fonctionnement du corps et des fonctions mentales. L’eau est essentielle pour toutes les activitĂ©s du corps

La nourriture que nous mangeons affecte toutes nos activitĂ©s mentales. Il peut soit le ralentir, soit diminuer son efficacitĂ©, soit faciliter et augmenter l’activitĂ© mentale. Le cerveau, Ă©tant le coordinateur de toutes les activitĂ©s, doit toujours ĂȘtre en bonne santĂ© ; d’autres maladies ou conditions corporelles peuvent Ă©galement affecter le fonctionnement du cerveau. La bonne nouvelle, c’est que grĂące Ă  une bonne nutrition, vous amĂ©liorez non seulement vos activitĂ©s mentales, mais aussi la santĂ© de votre cerveau. Les nutriments aident Ă  contrer presque tous les maux, favorisant ainsi le bon fonctionnement de l’esprit sans interfĂ©rence. S’efforcer de mener une vie saine et d’amĂ©liorer sa santĂ©